Armoirie
Recherche
administration
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?
25 Dimanche 21° apres...
Dimanche 21° après la Pentecôte - Le semeur, les saints Pères
 
En cours de publication. Merci !
Le 25/10/2015 par admin- Commentaires  (1)
24 Dimanche 20° apres...
Dimanche 20° après la Pentecôte - L'amour des ennemis
 
En cours de publication. Merci !
Le 18/10/2015 par admin- Commentaires  (1)
23 Dimanche 19° apres...
Dimanche 19° après la Pentecôte - La pêche miraculeuse et les premiers disciples.
 
Monseigneur Dominique, dans son homélie, nous invite à découvrir les messages contenus dans l’Évangile sur la pêche miraculeuse. " Sur les bords du lac de Genesareth Jésus pressé par la foule prit une barque qui était à Simon, lui demanda de s'éloigner un peu du rivage afin d'enseigner les foules". La barque est ici l'allégorie de l'Eglise et dans cette barque se trouvaient les Apôtres qui écoutaient l'enseignement de Jésus afin de pouvoir, plus tard, à leur tour, proclamer l’Évangile jusqu'aux extrémités de la terre. Il leur dit : " En vérité je vous le dis, celui qui croit en moi, les œuvres que je fais, lui aussi les fera et il en fera même des plus grandes". Cela est devenu réalité ; l'Eglise tout au long de son histoire a offert au monde la connaissance salvatrice de Jésus Christ. De nombreux miracles se sont produits ; des boiteux ont marché, des morts ont été ressuscités. dès l'instant où Jésus a été dans la barque avec les premiers Apôtres IL les a préparés à leur mission future et à celle de l'Eglise. Par son enseignement, par son exemple, IL leur a montré comment penser, agir, réagir dans la vie. "Quand IL eut fini de parler Il dit à Simon; " Avance au plus profond et jetez les filets pour la pêche". Les filets représentent dans ce cas l’Évangile que les premiers apôtres vont propager suivie de leurs disciple ainsi de suite. L'eau profonde est le monde dans lequel les hommes s'agitent, c'est le monde de l'ignorance, du désespoir, du découragement, du péché. Il ne connaissent pas le Christ, ils vivent dans le tourmente, se débattent dans les vagues et se noient. Notre Seigneur demande aux Apôtres de jeter les filets en eau profonde pour les sauver. Aujourd'hui encore, conformément aux enseignements de l'Eglise, les filets de l’Évangile sont encore jetés en eau profonde. Simon répondit : " Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre, mais sur ta parole, je jetterai le filet ". Ce ne sont pas des mots d'incrédulité mais d'obéissance. Les mots d'un homme fatigué d'avoir travaillé toute la nuit sans rien prendre. La réaction de Simon est un enseignement pour nous tous. Quand nous sommes fatigués, abattus, en proie à des émotions négatives, comment réagissons-nous ? Par sa réponse et ses actes, l'Apôtre nous montre que si nous avons la foi, peu importe si nous sommes heureux ou triste, fatigué ou pas, il suffit d'obéir à la volonté de Dieu. Même quand les choses semblent inutiles, désespérées, nous savons qu'il ne peut pas en être ainsi puisque c'est Dieu qui nous demande de les faire et qu'il va les bénir. Quand les Apôtres avaient pêché toute la nuit précédente ils l'avaient fait sans l'aide de Dieu. Ils avaient leurs métier simplement : mais quand le Christ a été avec eux et qu'il a béni leurs efforts alors il y a eu la pêche miraculeuse. " Ils prirent une grande quantité de poissons et le filet se rompaient ". Plus tard dans l’Évangile de Saint Jean, après la résurrection,une autre pêche miraculeuse a eu lieu 153 poissons ". Mais le filet ce jour là ne s'est pas rompu. Dans l’Évangile du jour, le filet rompu nous fait comprendre que les Apôtres étaient au tout début de leur mission, ils n'avaient pas encore absorbé les enseignements de Christ, ils n'avaient pas encore changé. La miséricorde de Dieu est infinie. Il peut nous remplir abondamment rien ne cassera, mais il doit y avoir une période de préparation dans nos vies ; apprendre à d'impliquer, à devenir souple. Comme les Apôtres dans la barque, pour supporter l'abondance que Dieu veut nous donner, nous devons nous repentir, vivre pleinement dans l'Eglise. " Ils firent signe alors à leurs associés qui étaient dans une autre barque de venir à leur aide". Le message est clairement annoncé : celui de la coopération, de l'unité dans l'Eglise dans l'Eglise, pour accomplir ce que Dieu veut pour nous. Il nous remplir si abondamment qu'il y aura toujours au travail à faire dans son Eglise. " On remplit des deux barques au point qu'elles enfonçaient ". En voyant cela, Simon-Pierre tomba à genoux devant Jésus. C'était un homme sensible, avec les mains calleuses du pêcheur mais avec le cœur d'un Saint... " Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un pécheur ". Par ces mots l'Apôtre montre encore son immaturité. Dans la pêche miraculeuse après la résurrection de Jésus, les Apôtres ayant été préparés pour une vie vertueuse avaient pu dîner avec le Seigneur, vivre une intimité avec LUI est possible à celui qui a le cœur pur. Quand un homme reconnait le Christ il doit se prosterner devant lui, mais ne pas lui demander de partir au contraire, LUI demander de venir, de remplir ! Nos prières correspondent à ce genre de demande " Aie pitié de moi, éclaire moi, vivifie moi, fais moi voir ". Simon Pierre à ce moment là, était conscient de son indignité. Lorsque nous tombons aux pieds du Christ c'est grâce à l’adoration et non à cause de la peur et la honte de nos péchés. Dans l’Épître du jour de Saint Paul aux Corinthiens se trouve la clé : "Celui qui sème peu moissonnera peu et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment ". Dans chaque page des Ecriture il y a cette dynamique, la connaissance doit nous faire agir : la vie chrétienne est une ascension continue, le changement continue de nos vies. c'est le principe de la nature. Si nous semons peu nous récolterons peu, si nous ne retournons pas le sol, ne mettons pas du fumier, de l'eau, la récolte ne sera pas bonne. Il en est de même pour la nature humaine. Si nous ne semons pas la Loi de Dieu dans nos cœurs, si nous ne nous attachons pas à LUI de tout notre être, alors le Seigneur nous dira qu'il ne nous connait pas parce que nous ne sommes pas devenues comme LUI. Le seul sens de notre vie est d'acquérir le Christ. Si nous restons dans la barque qui est l'Eglise, si nous vivons comme IL veut que nous vivons, alors, il va nous remplir encore plus abondamment de touts ces choses qu'il a lentement préparées pour ceux qu'i l'aiment. Que Dieu nous aide à créer les vertus afin qu'il nous remplisse et que nous puissions atteindre le salut.
Le 11/10/2015 par admin- Commentaires  (1)
22 Dimanche 18° apres...
Dimanche 18° après la Pentecôte - Apodose de l'Exaltation de la Précieuse et Vivifiante Croix
 
En cours de publication. Merci !
Le 27/09/2015 par admin- Commentaires  (1)
21 Dimanche 17° apres...
Dimanche 17° après la Pentecôte - L'Exaltation Universelle de la Précieuse et vivifiante Croix
 
Nous devons à Sainte Hélène la création de l'Exaltation de la Croix, création très importante puisqu'elle montre la volonté de l'Eglise de se situer au centre de l'histoire la Crucifixion du Christ, notre Dieu. C'est le passage de l'ordre ancien de ce monde à la venue qui est déjà commencée des Temps derniers. L'immensité du plan divin, de la Sainte Trinité nous est révélée à partir d'une réalité de l'histoire. Tout est centré sur le salut du monde par la puissance de la Croix. La Croix comme axe du monde. La Croix comme le nouveau arbre du Paradis comme l'ont présentée tous les Pères. De cette Croix s'échappent comme les quatre fleuves de l'Esprit sur les rives desquels croisent des arbres dont le feuillage ne se flétrit jamais. La Croix, préexistence avant le création, a été sanctifiée par le sang du Fils de Dieu, mis à mort pour nous libérer de nos péchés. A son baptême dans le Jourdain, le Christ a rencontré la Croix et elle l'a accompagné dans sa descente aux enfers jusqu'au triomphe de sa résurrection. Par la Croix, le Christ a accompli pour nous la justice de son Père et il nous a invités à partager sa passion et à vivre le mystère de Sa Résurrection triomphante. Pour la commémoration de l'Exaltation de la Croix, nous exaltons et vénérons la Croix comme la représentation la plus parfaite du dessein de la Sainte Trinité pour nous. La Croix est l'icône de l'oeuvre du Christ pour nous et pour le monde. Elle exalte devant tous le prix payé par le Christ pour notre salut ; ses souffrances, sa mort, mais aussi et surtout le triomphe de Sa Résurrection. Les deux aspects de la Croix, Croix douloureuse de la Passion et Croix triomphante de la Résurrection ont été glorifiés par l'Eglises d'Orient et d'Occident. La Croix ne doit pas être pour seulement une image pieuse à regarder ; elle doit nous conduire à partager et à vivre ce que le Christ a vécu. L'oeuvre de rédemption de Jésus doit s'accomplir aussi en nous. Il veut que nous soyons un avec Lui. " Celui qui veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive". cette parole est vital de la comprendre, de l'accepter et de la mettre en pratique. L'Exaltation de la Croix devient la marque de notre foi, le centre de nos vies, le cœur de notre espérance. Nous aimons le croix, c'est par elle que nous rencontrons le Ressuscité, devant elle que nous déposons nos souffrances. Elle est notre espérance, avec elle nos cœurs sont remplis de joie ! Ne cessons jamais d'exalter la croix en Eglise comme en nous mêmes. " Devant ta Croix, nous nous prosternons, Ô Maître, et Ta Sainte Résurrection, nous la chantons ".
Le 27/09/2015 par admin- Commentaires  (1)
 Page : 1 2 3 [4] 5 6 7 8 »...


Generated in 0,025315s