Armoirie
Recherche
administration
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

VALIDITÉ
 
Les numéros du «Gallican» ont été consultés à la Bibliothèque Nationale (Cote B.N. - J.O.81598).
 
VI - N° du 15/12/1924 (fas 4 et 5)
 
« Vous êtes dans l'incapacité absolue d'affirmer que nos Prêtres n 'ont pas la vocation. Reste
I 'Ordination que nous avons reçue des mains des Évêques non habilités par le Souverain
Pontife. Mais vos propres théologiens. affirment que I 'Ordre imprime le caractère et que ce
pouvoir d'ordre une fois reçu, ni le schisme, ni l'hérésie, ni l'indignité, ni I'inconduite ne le
peuvent ôter. Quand un Évêque interdit, excommunié ou même indigne confère l'Ordre dans
l'intention de faire ce que fait l'Église. celui qui la reçoit est bien validement ordonné.
C 'est la pure et la plus pure doctrine de I 'Église défendue par Saint Cyprien et s'i! en était
autrement on ne serait plus sur de la validité d'aucune ordination, ni d'aucun épiscopat. Car,
qui fut plus indigne que le Pape Alexandre VI; Ce n 'est donc pas de I 'aveu même des
Catholiques Romains, l'approbation du Pape qui fait l'Évêque ou le Prêtre, c'est le
Sacrement de I 'Ordre confère par un Évêque. «Car, dit I 'abbé Bertrin, Professeur à l'Institut
Catholique de Paris, ce qu'il y a de certain, c 'est que les Évêques sont de vrais pasteurs et
non pas des vicaires ou des délègues du Souverain Pontife ».
 
(Dict. Larousse en 7 volumes, art. Juridiction).
 
Or ce que les Théologiens appellent le «pouvoir d'Ordre » et qui n'est confié à l'évêque que
par son sacre et non par l'approbation du Pape (Abbé Bertrin, Ed. art. Caractère), nous, nous
le tenons de I'Épiscopat Jacobite et sur cet épiscopat le même abbé Bertrin n'émet
absolument aucun doute. A l'article Jacobite, il écrit : «L 'organisation des Jacobites remonte
au VI" siècle. Un moine syrien, sacré patriarche d 'Antioche par Anthyme, patriarche déposé
de Constantinople et par quelques évêques interdits, parcourut déguisé en mendiant la Syrie,
la Mesopotamie et toute I 'Asie~Mineure, réchauffant le zèle de milliers de Prêtres ».
 
«Il établit une hiérarchie puissante en sacrant 2 Patriarches et 90 Évêques. Ils sont
aujourd'hui une vingtaine d 'Évêques soumis à un Métropolitain qui, bien que residant près
de Massoul, porte le titre de Patriarche d 'Antioche. Donc pour Rome les Jacobites ont bien
un épiscopat et une succession apostolique indiscutable »
 
(L.F. Giraud, Archevêque Gallican)
 
Gallican du 15/02/24 (f° 11)
 
«Le R.P. Fr. David FLEMING, Consulteur du Saint Office et Définiteur Général de I 'Ordre
des Frères Mineurs (s. Antonio 124 via Merulana, Rome) en 1899 a déclaré: le Saint Office
pense que les ordinations des Jansénistes et des Jacobites sont valides ».
«Le Rev. Fr. WILLIAM, bénédictin, a publié une brochure : « La Genèse du Vieux
Catholicisme en Amérique (Buffalo 1898) ou la Validité de la Consécration de Mar
TlMOTHEUS 1 a été reconnue par Rome. Un prêtre ordonné par lui est entré dans l 'Église
Romaine. Il est venu à Rome. Son ordination après examen de la S. C. des Rites a été déclarer
valide et il a été admis à célébrer sur les autels du Pape ».
«Le Cardinal Richard, archevêque de Paris (lettre du 17 avril 1900) et l' évêque d 'Evreux
(dans la Semaine Religieuse d'Evreux, même époque), ont proteste contre les Ordinations
faites par Mgr Timotheus 1° à Paris en 1900 et tout en les déclarant irrégulières ont dit
qu 'elles ne sauraient être nulles ». Partant de là et en s'appuyant sur la doctrine catholique
elle-même, le caractère épiscopal de Mar Timotheus et de ses successeurs -quelle que soit leur
personnalité, est donc bien reconnu par l'Église Romaine au même titre que celui des
Jansénistes et des Jacobites ..
 
Gallican du 15/02/24 (f° 6)
 
<Des Nouvelles Religieuses> catholiques Romaines du 01/11/1924 : le 14 septembre a eu
lieu dans l 'Église Vieille Catholique de Berne, la cérémonie du Sacre du Nouvel Évêque : M
Ad Kury, qui a été appelé à succéder à feu l'évêque Herzog. La cérémonie a été accomplie
par l'archevêque Vieux Catholique Kenning d'Utrech, assisté de M Moog, évêque de l'Église
Vieille Catholique d'Allemagne et M Van Vlijen, évêque de Haarlem. L 'archevêque
d'Utrech successeur des Évêques Jansénistes a réellement le caractère épiscopal. Il peut donc
consacrer d'autres évêques. Mais les consécration qu'il accomplit bien que valides sont
illicites (hors du Pape).
 
Ces déclarations sont toujours bonnes à enregistrer d'autant plus qu'en l'espèce, il s'agit de
deux évêques mariés, pères de famille et vivant avec leur femme et leurs enfants, Mgr Kury et
Mgr Moog-. On aurait mauvaise grâce après ce loyal aveu, de venir nous dire que ce sont de
faux évêques et que le mariage est incompatible dans le sacerdoce ou même avec l' épiscopat »
(Du même f° 6) «A la deuxième colonne de la page 202 du tome 3 du Dictionnaire de
Théologie de l' Abbé Bergier, édition argumentée d'une introduction et de notes des plus
célèbres apologistes de la Religion par Mgr Gausset, Archevêque de Reims.
 
«La Consécration épiscopale confère également une haute <> que l 'Église
ne donne pas en son nom personnel, mais au nom du Christ. Les Évêques hérétiques en vertu
de leur Pouvoir d 'Ordre peuvent donc consacrer validement, bien qu 'ils ne puissent le faire
licitement, car en tant qu'apostats, ils perdent l'usage de leur activité (REPORTATA I, IV,
dist. ITV, 9,1 n 16). C'est sur cet argument théologique que SCOT établit une distinction
d 'Ordre et de Sacrement entre la prêtrise et l 'Épiscopat ».
 
Il semble que les collations simoniaques soient valides, car, comme le rapporte A. MICHEL in
Dictionnaire de Théologie Catholique de Vacant, tome XI, 2° partie, colonne 1313 : le
simoniaque «non intendit emere illud quod est per se spirituale est characterem, sed
operationem ministri quae est corporalis et causa sacrementi rei spiritualis ».

 

Suite

Generated in 0,0069130000000001s